Dériveurs laser

Le Laser, dériveur olympique monoplace, a été conçu en 1970 par l'américain Bruce Kirby. L'objectif était de créer un bateau pour le plaisancier qui combine les coûts d'achat et d'entretien les plus bas possibles avec beaucoup de plaisir de naviguer. Le laser est techniquement assez simple, mais reste relativement sensible. En tant que classe unique, presque tous les accessoires de chaque bateau doivent être les mêmes. Le laser est donc idéal comme bateau d'entraînement et de régate en solitaire.

Le laser est l'une des classes de bateaux pour adultes les plus populaires au monde

En raison du prix relativement bas à l'époque et du haut niveau de plaisir de la voile, le laser s'est répandu très rapidement et est devenu olympique. Le laser est actuellement la classe de bateaux pour adultes la plus populaire au monde. Le Laser Radial est une épreuve olympique féminine à une main depuis 2008.

Grâce au système variable mât-voile, le bateau peut très bien être utilisé pour la plupart des catégories de poids. La même coque est toujours utilisée, seules différentes parties de mât et différentes tailles de voile sont utilisées pour les différentes classes. Le fuselage est en GRP (plastique renforcé de fibres de verre), a une longueur de 4,23 m et une largeur de 1,37 m, ce qui le rend facile à transporter sur le toit de la voiture.

Le Laser Standard a une hauteur de mât de 5,37 m, une surface de voile de 7,06 mètres carrés et un poids de 65 kg. Le Laser Radial a la même hauteur de mât, mais une base plus flexible. La surface de voile est de 5,7 mètres carrés.

Le Laser 4.7 a une surface de voile de 4,7 mètres carrés et est principalement utilisé par les jeunes et les marins très légers.