Manilles

Manilles et mousquetons

Les manilles sont de petits accessoires indispensables aux sports nautiques. Malgré leur petite taille, ils peuvent supporter des charges très élevées. Ils peuvent être utilisés de différentes manières et sont indispensables sur les bateaux. C'est pourquoi il est très important de choisir des matières et une finition de qualité.

Les manilles sont des supports métalliques en forme de U fermés par un axe débrochable ou par une vis. Les mousquetons sont munis d'un loquet à ressort. Ils permettent d'assembler solidement différentes pièces les unes aux autres et de les séparer facilement les unes des autres. Ils sont principalement utilisés pour amortir la force de traction lors du transfert de cordes, chaînes ou câbles métalliques à d'autres composants fixes. Les manilles sont généralement fixées à l'aide de goupilles ou d'écrous. Elles sont fabriquées en acier inox, en acier ou en bronze et différents modèles sont disponibles. Leur forme incurvée rend la fixation plus flexible. Leur fabrication s'obtient par le forgeage et le moulage.

Utilisation de manilles à bord

Les manilles se retrouvent un peu partout sur les bateaux, qu'il s'agisse d'un petit dériveur ou d'un trimaran de luxe. Les supports doivent pouvoir supporter des charges très élevées et des influences météorologiques telles que le vent et la pluie. Les manilles doivent donc être résistantes à la corrosion et, selon l'usage et le modèle, supporter des charges très élevées. Les manilles, par exemple, soutiennent les haubans à l'avant, à l'arrière et en haut, renforcent les poulies au pied du mât et relient l'écoute de grand-voile. La flexion ou la rupture des supports métalliques représente un risque considérable. C'est pourquoi, il faut utiliser des manilles de grande qualité et veiller à utiliser le modèle de support approprié.

Différents modèles de manilles

Il existe différents modèles de manilles, chacun destiné à un usage précis. Les manilles avec boulons à œillet sont surtout utilisées de manière provisoire, tandis que les manilles avec écrou et goupille sont utilisées à long terme et de façon permanente. Ces dernières servent aussi dans les cas où le boulon pivote sous l'effet d'une charge.

Manilles de cordage

Contrairement aux manilles conventionnelles, les manilles de cordage sont composées de cordes tressées ou de fibres synthétiques ou naturelles. Habituellement, un œil est épissé à l'extrémité d'un court morceau de lin et l'autre extrémité est nouée par un nœud de sifflet de bosco.

Mousquetons à éclisse

Les mousquetons à éclisse n'ont pas de boulon fileté qui offrent une fermeture à clapet et peuvent donc être utilisées très rapidement. Ils s'ouvrent à l'aide d'un boulon à ressort et se verrouillent. En Allemagne, Sprenger produit des poulies d'écoute avec dispositif de serrage, ringot et émérillon. Le mousqueton à éclisse permet une manipulation rapide.

Manilles de drisse

Les manilles de drisse s'ouvrent par un boulon à ressort et se ferment par rupture. Il existe des versions avec œil à émérillon ou à œil fixe. De plus, les supports peuvent avoir une ouverture latérale ou supérieure. Les mousquetons à émerillon ont souvent des anneaux supplémentaires ou un œil à émérillon en forme d'anneau. Des mousquetons haut de gamme sont utilisés, par exemple, sur les drisses, car d'énormes forces sont transmises lors du réglage des voiles. Les manilles Wichard, par exemple, sont fabriquées en acier inox à haute résistance et ont un revêtement plastique qui réduit l'usure de la corde.